L’Image préside à la fusion et l’Esprit à la communion.
Dans la communion, deux êtres sans attente font mutuellement rayonner leur propre complétude.

 

Il arrive que le courant de tendresse infinie qui va et vient entre le père (l’incréé) et le fils (l’apparent) prenne la forme l’amour entre un homme et une femme. Car, lorsque ce dernier est libre de toute saisie, sa nature est lumineuse, son essence absolue pureté.