Texte de Christian Gilloux

 


L'œuvre de Jean-Paul Montange se situe dans le courant de la peinture moderne par l'abstraction de son lyrisme. <suite>

<précédent> Mais, c'est plus avant qu'il faut chercher ses racines, dans la lignée de ces peintres chez qui l'imaginaire sert à briser comme une coquille l'apparence du quotidien pour lui permettre de se révéler tel qu'il est essentiellement : un miracle fantastique et bouleversant <suite>

 


<précédent>également à rechercher dans cette même filiation de peintres pour qui la percée du songe n'est rien d'autre qu'une avancée vers un réel plus authentique et presque plus objectif. <suite>


 


 



<précédent> Ces peintres tels Jérôme Bosch, William Turner, William Blake, Salvador Dali, ont tracé à grands traits magiques l'histoire de la peinture depuis la Renaissance. Ils ont transcrit sur leurs toiles toute l'inanité du monde par le dessin tragique de nos simples existences, hallucinations aussi irréelles qu'un rêve et aussi évanescentes qu'un lever de soleil. <suite>